Court-métrage by Laura Severi et Melissa Magueur

Ouroboros

Après avoir regardé un clip vidéo musical mettant en avant l’influence du producteur sur une jeune chanteuse, une bande de filles débattent dans un fast food au style américain sur la place des femmes dans l’audiovisuel.

Dounia, Fred, Irena et Adèle se livrent et parlent sans tabous du sexisme croissant de cette nouvelle génération submergées d’images par les nouveaux médias et les écrans. Entre rires, complicités, revendications, colères et larmes elles se heurtent aux conceptions de chacune et essaient de définir les combats féministes d’aujourd’hui.

Mais elle mettent de côté Louise, silencieuse, qui va malgré elle devoir prendre la parole lorsqu’une qu’une histoire contraignante est révélée au grand jour…

MES IMPRESSIONS

« Défendre et dénoncer le système en incarnant la dénonciation même, voilà ce que j’ai traversé dans le rôle de la chanteuse pour le court métrage Ourobouros.

Me fondre dans la peau de cette chanteuse égale à elle même au début puis complètement modelée et orchestrée par son producteur.

Jouer le rôle de cette chanteuse et femme en transformation m’a plu, passer de la jeune fille timide à la star de scène orchestrée par son manageur. J’ai pu ressentir et travailler corporellement la métamorphose : le corps courbé sur lui même en signe de manque de confiance, tremblant, le regard hésitant, jusqu’à me retrouver ancrée sur des talons,dans un corps façonné par des habits très évocateur, le regard froid et mécanique. Il fallait trouver les postures adéquates qui révèlent facilement les différentes étapes de la métamorphose de la chanteuse. Cela pose question de comment l’image du corps, et en l’occurrence celui de la femme, est étroitement liée à l’argent, à la pensée unique et à la célébrité.

Chanter en playback Freedom du groupe Dhamma était un défi aussi. Ne faire qu’une avec la voix de la chanteuse Sacha Loupe et en même temps traverser la transformation de la chanteuse.

J’ai essayé d’être au plus près des attentes de Laura et Mélissa, les réalisatrices, tout en proposant également ce que je sentais possible pour le personnage.

Ce rôle que j’ai incarné m’a posé des questions aussi : Sur comment je perçois ces chanteuses du showbizz, comment notre corps impacte-t-il les esprits. Je n’ai pas de réponses précises, mais j’ai affiné ce que j’ai envie de défendre en tant que femme et artiste. »






Recent Portfolios


/!\ error getUserIDFromUserName. /!\ error empty username or access token.