Alice Kinh est danseuse et chercheuse de formation.

Elle vient de terminer la pièce chorégraphique « Farandole de solitudes », création qui a été présentée en octobre. Le projet est initié en 2018 autour de la thématique de la mort et comment peut-on s’y préparer tous ensemble.

Elle vient tout juste de démarrer le second volet de son cycle autour de la thématique de la mort avec le solo « Per Dare », prévu pour 2022.

Le travail d’Alice Kinh s’inscrit dans une démarche socio-chorégraphique, une recherche sur l’esthétique de la disparition. Alice Kinh étudie les conséquences de la perte et du manque dans la société humaine.

De 2006 à 2011, son travail est tourné vers la question de la nature et de la déforestation en collaboration avec l’artiste plasticien Jean-Michel Vermersch.

De 2012 à 2017, avec le duo Umaï, le travail chorégraphique propose un aller-retour entre l’in-situ et la scène, questionnant les archétypes autour du nomadisme.

ACTUALITES

 

Emission par Patrice Marcadé // RCF17

Derniers Clips

 

Portfolios Mode