Alice Kinh est danseuse et chercheuse de formation.

Elle est actuellement en résidences de création pour sa prochaine pièce chorégraphique « Farandole de solitudes », création prévue pour mars 2020, projet initié en 2018 autour de la thématique de la mort dans notre société contemporaine.

Le travail d’Alice Kinh s’inscrit dans une démarche socio-chorégraphique, une recherche sur l’esthétique de la disparition. Alice Kinh étudie les conséquences de la perte et du manque dans la société humaine.

De 2006 à 2011, son travail est tourné vers la question de la nature et de la déforestation en collaboration avec l’artiste plasticien Jean-Michel Vermersch.

De 2012 à 2017, avec le duo Umaï, le travail chorégraphique propose un aller-retour entre l’in-situ et la scène, questionnant les archétypes autour du nomadisme.

ACTUALITES

 

 

Portfolios Mode